Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 00:11
Apres la souffrance des adaptation de Jeux Video au cinema , une autre forme de douleur..
Celle des adaptations de films ou serie dans le monde du Jeux Video ou pour faire plus simple :
 
Les jeux à licence.
tada dam ! 

Le procédé ne date pas de hier, puisque sur Amstrad CPC je jouais déjà à de simple serie à succés :
Knight Rider/K2000.
Airwolf/Supercopter.
Street Hawk/Tonnerre Mecanique.

 
Dukes Of Hazzard/Sheriff Fais Moi Peur.


Tout ceci avait demarré à l'ere de la bouillie de pixel, l'adaptation boiteuse de E.T sur Atari XL2600.
Le 1er d'une longue lignée qui se profilerait de plus en plus, jusqu'à nos jours.

Discret sur le debut, c'est avec joie que l'on voyait apparaitre les retranscription des grands métrages d'epoque sur nos machines.
Pas toujours tres joli, mais suffisamment amusant et incitant à la curiosité, entre 2 arrachages de cheveux par leurs difficultés..
Star Wars, Blade Runner..
Top Gun .
(Si quelqu'un a reussi à se poser sur ce fichu porte avion, qu'il me laisse un commentaire..)

Zombi/Dawn Of The Dead

Friday The 13th
The Goonies
Big Trouble In Little China aka Jack Burton


Face au marché qui s'etait ouvert à eux, les developeurs ont petit à petit affiné leurs travail avec l'evolution constante des supports.
Pendant que Rambo, Robocop, les James Bond, Indiana Jones, Aliens, devenaient aussi de grosses franchises.






Quand on etait gosse, dur de resister à l'appel, c'etait avec des étoiles dans les yeux que l'on se pavanait dans la cour de recreation en claironnant :
"woah comment Stallone il est trop bien fait, et en plus tu peux faire exploser les soldats !"
(ooh je vous en prie hein, on l'a tous fait.. ou un pote à nous l'a fait..)

Les jeux etaient encore gage de qualité en terme de gameplay et graphiquement, même en s'appuyant sur ces d'énormes facilités.

Ce fut plus problematique la periode d'apres, le fait que l'on devenait plus critique en grandissant aurait pu jouer mais en toute objectivité l'industrie du jeux video et particulierement celui à licence, donnait l'impression que tout lui etait acquis.
Que ce soit Le Cobaye, Lethal Weapon, Demolition Man, Jurassik Park, Terminator 2, Warlock..
Tous commencait à donner l'impression d'etre tiré d'un même calque structurel.. En fait ça l'était.






Codés de la même façon, clonés et s'appuyant surtout sur leurs têtes d'affiches.
D'un support à l'autre quelques jeux se distinguaient par une vue de dessus pour faire un pied de nez à son homonyme.

Le travail "vite fait/mal fait" commencait à se faire ressentir pour cette catégorie de jeux.
Evidemment il y avait toujours des exceptions, comme Die Hard sur PS1, qui etait amusant par plein de de petites subtilités de game system, faute d'etre beau.


La médiocrité à commencé à pointer le bout de son nez de façon bien moins discrète aussi, comme si Davilex (l'editeur de jeux qui travaille avec des enfants de 6 ans) s'etaient emparé de l'industrie pour nous inonder de jeux moche, buggés et ininteressant à tout point de vue..
Tenez, le jeu Taxi par exemple, juste pour rire.. Ou pas pour celui l'ayant acheté au prix fort.

Ou encore Fight Club.


Une tendance qui n'est pas inversé malgré (et surement à cause de) l'argent que ça rapporte. 
De nos jours, l'industrie du jeux à licence ressemble à un serpent qui se mord la queue..
Il suffit de constater la forte tendance au remake  :
Alors que revoila Dukes Of Hazzard ou K2000..


Voire des jeux que l'on n'attendait plus et en retard de 10 ans sur le principe.
Tel The Thing.

(Qui n'est qu'un clone d'un Resident Evil, j'en ai versé des larmes là.. )

On en arrive fatalement au concept assez curieux de faire l'adaptation de film en jeux quand celle ci est tiré d'autre medias dont les jeux videos eux même.
Impression de Déja Vu ?

Street Fighter The Movies.. Que dire de plus ?
Dragon Ball Evolution.

Prince Of Persia (Dont le film sortira prochainement)



Toutefois, il y a encore de rares adaptations qui restent tres honnetes, à l'image de la trilogies Lord Of The Ring qui s'etait contenté d'etre un bon Beat'em all en cooperation.



De King Kong, qui reste un FPS de toute beauté et au gameplay interessant.


Ainsi que la licence Star Wars et ses moult jeu qui n'ont qu'une petite marge l'erreur, au risque que des hordes de fans mettent le feu dans les studios de Lucas Art.

Doit on en deduire que plus le jeu video avance en qualité generale, plus les adaptations de licence de qualité reculent ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Linsky à peur de l'avenir.. - dans Dossiers de vieux Pixels et de vieilles Bits.
commenter cet article

commentaires

Indianagilles 31/05/2010 17:31


J'ai bien aimé The Thing en jeu. Ca n'avait pas grand chose à voir avec Resident Evil à vrai dire. Il y avait quelques bonnes idées. Bref, un bon petit jeu. Pas au niveau du film bien entendu mais
plus que correct.


tomoyo 27/04/2010 21:44


On est peut être aussi plus exigeant maintenant. Avant j'étais toute folle avec mon Jurassic Park sur Game Gear alors qu'au final c'était pas forcément très évolué (toujours mieux que Superman
c'est sûr !)