Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 21:33

S'il y a bien un type de "monstre" qui émerveille tous les enfants, c'est bien les dinosaures.
La principale raison, c'est qu'ils ont vraiment existé, ce qui leur donne souvent plus de cachet que n’en a un bête dragon vu qu'il suffit d'aller dans un musée pour pouvoir voir et toucher les restes de leur légende.

Évidemment, les créateurs de programmes pour enfants ne s'y sont pas trompés et on en croise partout, comme dans Peppa Pig :

Image

Ou dans les Razmoket :

Image

Même chez mes robots favoris, les Transformers, on a eu droit aux Dinobots, dont la popularité est suffisante pour qu'ils soient encore de nos jours présents dans le dernier film de la série :

Image

Naturellement, les dinosaures ont aussi eu le droit d’être au centre des enjeux dans des séries, comme les Dino Riders :

Image

Ou Denver, le dernier dinosaure :

Image

Au cinéma, nous fûmes bercés par les (trop) nombreuses aventures de Petit Pied et ses amis :

Image

Bien sûr, grands enfants que nous sommes, nous autres les adultes, nous sommes également visés par des films mettant en scène des dinosaures, comme Jurassic Park :

Image

Ou bien des films d'horreur bien plus kitchs, comme la série des Carnosaur (dont le second épisode est une reprise low cost du film Aliens, avec des raptors à la place des aliens, un T-rex à la place de la reine alien et un Fenwick à la place du power loader).

Image

Les jeux vidéo ne sont pas en reste, le T-rex et les raptors étant des ennemis de nombreux jeux. On les retrouve par exemple dans les Final Fantasy :

Image

Ou dans World Of Warcraft :

Image

Les dinosaures ont même eu le droit d’être les stars de jeux comme, par exemple, avec la série des Dino Crisis de Capcom :

Image

Il s’agit d’un jeu très sympa basé sur une sorte de cache-cache avec des dinosaures et des barrières laser :

Image

Toutefois, pour son deuxième épisode, ce jeu vire au massacre d'espèces déjà éteintes, puisque c’est ce qu’il propose au joueur pour faire le meilleur score possible:

Image

Enfin, avec son troisième épisode, le jeu tourne au n'importe quoi spatial. Ce n'est pas tant que le jeu soit moyen, que l'on se demande pourquoi il y a « Dino » dans le titre) :

Image

Et c'est un peu ça, le problème avec les dinosaures. Comme ils n'existent plus, on n'hésite pas à faire n'importe quoi avec eux, comme les parer de toute sorte de couleur juste parce que c'est cool :

Image

Ou bien faire fusionner plusieurs dinosaures en un seul car ça fait une bestiole cool :

Image

Bref, on remarque le pouvoir de la coolitude sur la réalité de la bestiole.

C'est ainsi que, grâce à Jurassic Park, les enfants croient que les dilophosaures sont de petits dinosaures à collerette qui crachent du venin :

Image

En fait, ils faisaient la taille d'un humain et étaient largement plus longs si l’on en croit Wikipédia :

Image

De plus, ils ne crachaient même pas de venin... (une des grosses déceptions de mon enfance avec le fait que l'on ait pas eu d'hoverboard à l'an 2000).

Tout ça parce que l’équipe du film voulait accentuer la différence entre les dilophosaures et les vélociraptors mis en scène, qui étaient nettement plus gros. Ce qui rend ce choix absurde, c'est que les vélociraptors réels étaient tout petits (plus que les dilophosaures du film...) mais qu'il existait des bestioles proches en termes de taille du vélociraptor fantasmé.
Il y avait, par exemple, les deinonychus.

Image

Son nom a sans doute été jugé trop dur à abréger pour des enfants.

On soulignera un autre gros oubli du film, bien qu'il corresponde à une découverte récente. C’est le fait que de nombreux dinosaures avaient des plumes.
Reprenons notre ami le Deinonychus, rencontré un peu plus haut. Si l’on peut se fier aux reconstitutions les plus récentes, il ressemblait plutôt à ça :

Image

Ça change tout de même pas mal son style...

Ce n'est évidemment pas le seul problème avec les dinosaures. On ignore souvent leur régime alimentaire pour en faire des carnivores car c'est plus pratique pour les films, qu'importe la bestiole. Et même si le dinosaure mangeait de la viande, ses proies n’étaient pas forcément de taille humaine ou plus grosses.
Par exemple, pour rester dans Jurassic Park (car c'est souvent la référence principale de pop culture en matière de dinosaures), notre ami le Spinosaure semble se faire un petit dej’ de T-Rex :

Image

La réalité était sûrement toute autre et, d’après wikipédia, le Spinosaure mangeait surtout du poisson :

Image

De plus, il n’aurait probablement pas perdu son temps à se battre avec un T-Rex. Ce dernier étant par ailleurs très occupé à manger des charognes. Eh oui, ce n'est pas pour rien qu'il n'a que de minuscules pattes avant. Pas besoin de pattes pour maintenir une proie qui ne bouge pas.

Image

Bien entendu, les scientifiques n’ont pas de certitudes sur la façon de vivre des dinosaures et le débat fait souvent rage sur le sujet, surtout pour ce qui est des animaux aussi iconiques que le T-Rex.

En revanche, il y a un problème commun à quasiment toutes les fictions sur les dinosaures, c'est le mélange de dinosaures de différentes époques. Si cela ne gêne pas trop dans Jurassic Park (excepté que le nom du parc n'est pas très logique au vu du bestiaire qu'il renferme), cela gêne plus quand une scène est censée se passer à une époque précise.

Par exemple, durant la séquence d’introduction de Transformers Age Of Extinction, où la terre et les dinosaures se font transformer en transformium :

Image

On peut y voir plusieurs dinosaures : un psittacosaure (animal du début du Crétacé - 120 à - 100 millions d'années), un hadrosaure (animal de la fin du Crétacé - 70 à - 65 millions d'années) et un brachiosaure (ayant vécu entre la fin du Jurassique et le milieu du Crétacé - 157 à - 100 millions d'années). Or la scène est censée se passer à l'extinction des dinosaures, c'est à dire il y a environ - 64 millions d'années (fin du Crétacé)...

Image

Alors, ne parlons pas de Petit Pied ni de ses amis qui mélangent encore plus de bestioles par le pouvoir de la coolitude.

Finalement, ce qui me gêne n'est pas tant que l'on ne respecte pas ce qu’ont été les vrais dinosaures, que le fait qu'il n'y a souvent personne pour expliquer à nos charmants bambins ce qui est vrai ou faux dans ces fictions.

Parce qu'à côté de ça, j'ai gardé une partie de mon âme d'enfant et que je trouve quand même bien cool un ptéranodon à deux têtes (d'ailleurs, à ce sujet, les ptérosaures ne sont pas des dinosaures, encore une approximation...).

Image

De plus, avoir des jouets de dinobots dignes des couleurs Benetton, je trouve ça quand même sacrément cool :

Image

Mais de temps en temps, c'est tout de même sympa de se souvenir d'où viennent ces bestioles si cool. Comme nous le rappelle l'excellent blog BD XKCD :

Image

Partager cet article

Repost 0
Published by Ray, qui est fier d'avoir complété sa collection de Dinobots ! - dans En passant..
commenter cet article

commentaires