Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 21:34

Eh ben on peut dire que ça faisait des lunes que j'avais pas posté un article..
J'ai effectivement manqué de temps, je vais donc tenter un simili rattrapage vite fait pour me faire pardonner, me laisser aller à un de mes trip parmi tant d'autres dans la lignée des "vieux trucs de geek que personne n'avait remarqué ou oublié"..
Les plagiats ou hommages.

Et c'est d'ailleurs le screen de Turrican sur Amiga, ressemblant à s'y méprendre à la covers d'un album de ManoWar, qui m'a rappelé à quel point je suis gourmand de ces petites choses..
Image
Image

Du coup, je ne pouvais laisser toute les autres images suspecte, sombrer dans les limbes mémoriel des gamers, sans leur fournir une source..
Par exemple, cette jolie illustration de la fameuse "héroïne" de la saga Resident Evil (Ada Wong) révele une pose assez troublante quand elle est mis face à l'affiche du célèbre film de Luc Besson, Nikita.
ImageImage

Tout comme l'image de présentation de Duke Nukeum 3D fut surement influencé par celle de Evil Dead 3.
ImageImage

Bien plus difficile à remarquer, le dessinateur de la boite de Nes Section Z et le chara designer de la fabuleuse série d'animation Bubblegum Crisis semblent partager le même gout du posing en armure.
ImageImage

Celui ci, si je me souviens bien, fut ma 1ere découverte..
Fan de ninja très tôt, il m'avait été facile de déceler la supercherie non créative de la page d'introduction du jeu Saboteur sur Amstrad CPC.
ImageImage


Bref, Je découvrais avec joie les screens et covers, et en bon cinéphile je m'amusais déjà à chercher de quel films tout ces hommages ou plagiat étaient tirés, tout en restant fasciné par la fainéantise de certains de ces illustrateurs..

L'évidence c'est que le bon vieil Arnold Schwarzenegger fut une inspiration majeure pour l'époque..
Les possesseurs de Xyphoes avaient peut être tilté.
[ImageImage
ImageImage

Ainsi que ceux de Mercs..
ImageImage
ImageImage

Et caetera..
ImageImage

Image

Si Mr Muscle tenaient le devant de la scène, en vérité, tout les acteurs ayant marqué le cinéma d'action, ont eu leur part aussi..
Bruce Lee était certes mort mais il était devenu une icône, souvent représenté pour magnifier un jeu de combat et d'arts martiaux.
ImageImage
ImageImage

Impossible que Jean Claude Vandamne ne soit pas non plus à l'affiche.
Image
Notons en même temps, la laideur de nombreuses illustrations d'époque, preuve en l'exemple du jeu nommé Jim Powers.

Un peu de Michael Bienh, pour un jeu qui n'etait déjà que témoignage d'amour envers le cinéma (Metal Gear, évidemment)..
Image

Mel Gibson dans le rôle de Mad Max, qui lui a valu la célébrité..
ImageImage

Sans Oublier le bon vieux Clint "Dirty Harry" Eastwood, cultissime.
ImageImage

Et si le procédé d'utiliser des acteurs "bankable" pour appâter le fan ne date pas de hier, il est encore d'actualité..
Image

Mais le vrai bonheur du féru, ça reste l'addition d'acteurs à la mode, pris chacun dans leur propres contexte/métrages..
Image
Highlander/Christophe Lambert et Terminator/Schwarzy super pote le temps d'un jeu sur borne d'arcade, ça n'avait pas beaucoup de sens mais ça avait probablement de la gueule, dans la tête des créatifs..

Ou, puisque qu'ils ont été de vrais grand rivaux Hollywoodien, Sylvester et Arnold réuni pour stopper la menace Alien dans le jeu Contra.
Image


Et puis il y avait aussi des créateurs qui s'amusaient à transformer leurs idoles pour toujours mieux leur rendre hommages..
Image
C’était la sélection du personnage à incarner dans le jeu de caisse nommé Nitro sur Amiga, pour les plus curieux.


Bon ben voila pour le dépoussiérage, c'est un peu court mais c'est le redémarrage, désormais je ne manquerais plus de remplir le blog un peu plus souvent..
Tant qu'il y aura encore et toujours des choses rigolote à raconter sur les jeux vidéo !
Et si c'est pas moi, qui est ce qui s'en chargerait, hein ? :p

Partager cet article

Repost 0
Published by Linsky, qui a pris son temps - dans Dossiers de vieux Pixels et de vieilles Bits.
commenter cet article

commentaires