Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 16:34

Linsky parle souvent de clins d'œil ou de caméos et moi de Transformers... Ça tombe bien car j'avais envie de vous parler des clins d'œil dans les films Transformers.

En effet, si les films de Michael Bay sont loin d'être exceptionnels, ils comportent de nombreux clins d'œil au multivers Transformers. Le choix de certains personnages n'est pas innocent. Néanmoins, le passage de Bay aux commandes a clairement dénaturé certains personnages parfois iconiques de ce même multivers. La plupart des références se trouvent dans les univers les plus connus des fans, c'est-à-dire la série animée, mais aussi la bande dessinée Génération 1 (que j'abrégerai en G1 comme le fait tout fan de ces gros robots). Ces deux univers, s'ils ont posé les bases des univers Transformers, sont deux timelines totalement différentes. La BD faisant au départ partie du Marvelverse, on y croise Spiderman ou Nick Fury...).

Image

Evidemment, on pourrait commencer par Transformers 1, mais on n’y trouve que peu de liens avec la BD ou une série. Les enjeux eux-mêmes en sont très différents, avec ce Cube qui sort de nulle part. Un des échos à la BD qui s’y trouvent tout de même est la relation d'amitié de Bumblebee avec un humain dont le nom de famille est Witwicky (Sam dans le film, Buster dans la BD G 1, Spike dans l'anime G1).

Image
Image
Image

De même, le fait que Starscream soit le sous-fifre de Megatron malgré le fait qu’ils ne s’entendent pas si bien que ça reste en lien avec les univers G1. Ceci est surtout visible dans le deuxième film où Megatron reproche à Starscream d'avoir pris le pouvoir en son absence, rappelant que, dans la BD et l'anime, Starscream tente carrément de tuer Megatron dans ce but.

Image

Le seul lien majeur entre le premier film et les versions plus anciennes de l'univers Transformers est plutôt le rôle donné au Barrage Hoover. Que cela soit dans la série G1 ou dans la BD, une bataille y prend place à chaque fois.

Image

Image

On notera aussi que, dans le film, Megatron se sert d'une masse d'arme, qui est sa signature weapon pour le corps à corps dans l'anime comme dans la BD (désolé pour l'image mais les deux séquences où il l'utilise sont très rapides dans le film).

Image

On notera aussi la phrase : "One shall fall, one shall rise" prononcée par Optimus Prime, qui est une référence à l'anime G1.

Les choses deviennent grandement plus intéressantes dans le deuxième film.

Par exemple, Sam Witwicky hérite des pouvoirs du Cube. Dans la BD, c'était celui de la matrice de commandement, qui, comme par magie, apparaît dans ce film, un peu comme pour dire : « on a fait de la merde avec notre Cube, remplaçons-le par un artefact qui parle aux fans ». Dans les deux cas, Sam se fait posséder par les pouvoirs d'un artefact ultra puissant contenant l'histoire des Autobots.

Si, dans le film, cela a pour conséquence de lui faire avoir d'étranges hallucinations qui le rendent ridicule au possible, dans la BD G1, il est carrément capable de créer un Transformer (tiens déjà un beau massacre effectué, merci Michael Bay...).

Image

Image

Le fameux Transformer créé par Buster dans la BD n'est autre que Jetfire. Ça tombe bien car il est aussi présent dans le film. Certes, son histoire est totalement différente et heureusement c'est sans doute l'un des personnages les plus réussis du film.

Un autre point de convergence est le fait que Jetfire fusionne avec Optimus Prime, chose qu'il fait dans la série Transformers Armada (sans doute la plus mauvaise série Transformers jamais sortie. Ne perdez pas votre santé mentale à la regarder...).

Image

Image

On notera la présence de Soundwave, qui tire son drone Ravage (à ce propos, le drone du premier film, Frenzy, était l'un des nombreux drones de Soundwave dans ses apparitions G1).

Image

Image

 

Parmi les autres liens, on observe la mort d'Optimus des mains de Megatron, l'un des grands moments du film d'animation Transformers de 1986 (oui, j'avais 4 ans, ça nous vieillit d'un coup).

Image

Image

Dans le même film, Megatron renaît sous une autre forme appelée Galvatron. De la même façon, le Megatron de Transformers 2 renaît sous une autre forme (mais garde son nom, il ne faut pas perdre le spectateur lambda de blockbuster).

Image

Image

De même, Optimus renaît, comme c'est le cas dans la BD G1 ou dans la série G1.

Je parlais plus haut de la matrice de commandement. Cette dernière est l'un des enjeux centraux du film de 84 et est aussi l'un des principaux enjeux dans Transformers Revenge Of The Fallen. Son apparence a cependant été grandement modifiée.

Image

Image

Durant le film, on entend aussi beaucoup parler de l'energon. Il s’agit de la ressource énergétique qui nourrit les Transformers, que cela soit dans les BD originales ou dans l'anime. Dans ce dernier, c'est même l'enjeu principal de la plupart des batailles durant les premières saisons.

Pour finir sur ce film, comment ne pas parler du Fallen, qui donne son titre au film ? Ce dernier est un méchant de la BD G1 qui fait une courte (2 volumes seulement) mais mémorable apparition. Il terrasse quand même d'une seule main deux des plus puissants Transformers connus et seul son propre créateur est capable de le vaincre... C’est une histoire qui expliquait beaucoup d'éléments de la mythologie Transformers. Son histoire dans le film et celle qu’il vit dans la BD partagent pas mal de points communs. La grosse différence est l'échelle de ses objectifs, qui a été grandement réduite dans les films (on passe de détruire l'univers à détruire la terre).

Image

Image

Si, dans le film, il est l'un des sept Prime originaux, dans la BD, il est l'un des 13 Primes originaux.
A ce propos, la BD n'hésite pas à faire de nombreuses références bibliques. Vu qu'il est l'équivalent de Judas dans la mythologie chrétienne, Fallen trahit Prima tout comme Judas trahit Jésus. Prima et les 12 Primes étant les premiers Transformers créés par Primus, qui est l'équivalent de Dieu dans tout le multivers Transformers. (Pour l'instant, et même s'il n'y a pas confirmation dans le cas des films, toutes les autres timelines Transformers n'ont qu'un point commun : Primus et sa contrepartie maléfique, Unicron. Ces derniers ont gardé la même apparence dans toutes les histoires où ils apparaissent, contrairement à n'importe quel autre personnage du multivers. Il existe d'ailleurs plusieurs BD cross over du multivers expliquant ce fait par leur statut divin). A noter, le nom réel du Fallen est Megatronus Prime.

Image

Image

Il est temps de passer au troisième film Transformers Dark Of The Moon.

L'un des principaux protagonistes de cet opus, Sentinel Prime, n'est pas non plus sorti de nulle part même si, tout comme le Fallen, il apparaît de façon succincte dans la BD.
Si, dans le film, c'est sans doute un membre de la famille d'Optimus Prime, dans la BD et l'anime, le nom de Prime est donné aux porteurs successifs de la matrice du commandement. C'est un titre qui se gagne au moment de prendre cette charge (tout comme les pouvoirs qui vont avec). Dans cette logique, Sentinel Prime est celui qui donne la matrice à Optimus (qui, d'ailleurs, avant de l'avoir s'appelait Orion Pax). On notera qu'il meurt juste après dans la BD.
Le traitement que fait Michael Bay du personnage de Sentinel Prime n'a donc encore une fois pas grand-chose à voir avec l’original.

Image

Image

Un personnage qui, lui, perd en grade, à mon grand désespoir, est Shockwave. Dans la BD, c'est l'un des plus redoutables Decepticons et il prend pendant pas mal de temps la direction de ce camp durant l'absence de Megatron. Il est d'ailleurs quasiment aussi puissant que lui et ils s'affrontent régulièrement. Dans l'anime, il est nettement plus proche du film. En effet, il y est l'un des plus fidèles hommes de main de Megatron. En revanche, le gros vers mécanisé qui lui obéit est une pure invention du film.

Image

Image

Soundwave est de retour dans le troisième film (bien qu’énormément relooké, passant d'un satellite à un robot voiture de sport...) et l'on rencontre son troisième drone Laserbeak.

Image

Image

Dans ce film, le semi-remorque porté par Optimus se transforme en une armure pour lui permettre de voler. Plusieurs itérations d'Optimus ont eu un semi-remorque armure. La plus célèbre est celle de Transformers Armada (car oui, si la série est nulle, la figurine d'Optimus reste encore, pour de nombreux fans des jouets, une référence du fait du nombre de possibilités de transformation et de fusion avec d'autres Transformers qu’elle propose). En revanche, l'armure du film est très différente de celle visible dans Armada.

Image

Image

Toujours au sujet d’Optimus, on observe que durant le combat final il se sert d'une hache. Dans la BD et l'anime G1 c'est sa signature Weapon pour le corps à corps (et franchement je l'attendais depuis le premier film...).

Image

Image
   
Lors de l'invasion de la terre par les Decepticon, Megatron détruit la statue de Lincoln dans le Lincoln Memorial et s'assoit dessus. C'est une référence directe à l'un des épisodes de la deuxième saison de l'anime G1 où l’on voit déjà Megatron agir de la sorte.

Image

Image

De même, le projet de Megatron d'amener Cybertron à côté de la terre a aussi lieu durant la saison 2 de la série G1.

Le vaisseau spatial l'arche que l'on voit dans le film est inspiré de l'arche de la BD. Alors que dans le film, c'est un vaisseau militaire transportant le dernier espoir des Autobots pour reconstruire leur planète, dans la BD, c'est le vaisseau qui leur permet d'entamer leur migration loin de la planète Cybertron. L’arche s'écrase malheureusement sur le Mont St Hilary à Portland 4 millions d'année avant notre existence et est réactivée (ainsi que les transformers présents à bord) lors de l'éruption de ce volcan.

Image

Image

Nous venons de voir un petit aperçu des liens qui unissent les films au multivers Transformers mais maintenant j'aimerais vous faire partager mon indignation car Bay a détruit deux persos que j'aime beaucoup de l'univers Transformers.

Les jumeaux redneck Skid et Mudflap du deuxième film m'ont, comme beaucoup, agacé au cinéma. C'est ce genre de duos comiques pas terribles.

Image

Image

Mais dans le cas de Skid la blessure est bien plus forte que ça pour moi. Skid vit l'une de mes histoires favorites de la bande dessinée G1 Transformers. Ce scientifique Autobot qui déteste la guerre (oui, on est déjà loin des persos vus par l'équipe de scénaristes du film) décide de quitter les Transformers pour ne plus avoir à se battre et pour pouvoir découvrir la planète Terre et ses habitants. Il croise une humaine dont il tombe amoureux (de façon purement platonique rassurez-vous, bien que...) et ces sentiments sont réciproques.

Image

S'apercevant qu'il ne peut protéger son amie humaine des Decepticons qui s'en prendront à lui car il est une cible facile, il décide de la quitter, la rendant à son monde et retournant au sien. C’est une histoire assez triste donc, et quand je pense aux deux têtes d'abruti qui ont été mises à sa place je me sens sale.

Mais dans Transformers 2 Michael Bay n'a pas fini de violer mes souvenirs d'enfance...
Mon perso favori du film Transformers de 1986, est sans aucun doute Wheelie. Wheelie est un petit Transformers poète. La moindre de ses phrases est une rime (chapeau aux dialoguistes d'ailleurs, vu le nombre de lignes qu'ils ont dû écrire pour lui tant dans la BD que dans l'anime). Et il est ami avec Grimlock le redoutable transformers T-Rex.

Image

Et Bay en a fait ça :

Image

Un robot stupide pervers et qui entretien une relation a la limite du sadomasochisme avec sa maitresse...

Mais pour ne pas rester sur une touche négative j'aimerais vous montrer le clin d'oeil incroyable que la BD G1 fait aux films avec près de 23 ans d'avance :

Image

Bon, voilà, j'ai fini de vous embêter avec mes robots.
Mais, question de vous montrer qu'ils peuvent faire de bonnes histoires je vous invite fortement à suivre la série Transformers Prime qui passe en ce moment à la télévision (et dont la troisième saison est déjà bien commencée aux US). Sans doute, l'une de meilleures séries faites sur les Transformers, bien plus sérieuse et adulte que les films de Bay (et pourtant elle vise des ados) !
Image

Partager cet article

Repost 0
Published by Ray, pur hardcore fan de Transformers - dans En passant..
commenter cet article

commentaires