Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 14:13

Il s'en passe des choses.
Tellement que l'en oublie de comprendre qui se cache derrière quoi, souvent..

C'est en discutant avec un ami que je me suis rendu compte à quel point certains personnages sont malheureusement rester tant d'années dans l'ombre et y restent encore malgré l'impact qu'ils ont pu laisser dans l'inconscient collecif.

Non je ne parle pas de Dorothée..
Je veux parler d'un éternel adolescent moustachu, rappeur de son métier, gamer depuis toujours, et animateur depuis quelques années, ayant rendu hommage sur hommage tant dans ses textes que dans l'émission de Jeu Vidéo dont il était devenu le pilier (de bar).


Gérard Baste.


Comme le monde de la culture Geek est petit..
L'ayant découvert par son groupe de musique, les Svinkels avec l'album "Tapis Rouge" et plus particulièrement par le titre "Réveille le Punk" qui etait passé lors d'un zapping sur une chaine diffusant des clips musicaux en 1999.
A mille lieu d'un rap Français dont l'argot est aussi insuportable que leurs textes, ici le Hip Hop etait mélangé au Rock et ne nous contait pas les pathétiques histoires de "quartier", "de benz benz", "ou de biatch beauoup plus bonne que ta copine"..
Le ton toujours rigolard, parce qu l'Svink c'est chic comme un punk qu'à pas d'crète.
 
Le genre de mecs arborant fierement un T-Shirt ayant pour blaze le Bouclier de Captain América et qui font du Hard Amat' pour métaphore de leurs carrieres de rappeur :


"cherche pas à comprendre comme FF ont fait du Slip Hop,
quand ont debarque sur scene la bite à l'air comme Iggy Pop..

c'est la nudité, sandwichs crudités,
oublie toute les autres nullités..
Svinkels c'est ce vieux cuir que tu peux plus quitter.."
Et sur une terrasse de bar, "ils tournent à l'Anis comme Morrissette."

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque j'eus cette sensation bizarre de reconnaitre un visage ainsi que le timbre d'une voix pendant l'émission Level One version 2004..
Avec l'évocation de son surnom Gégé, il n'y avait plus aucun doute, c'était bien lui.
A l'origine invité pour parler de son groupe de musique, il devient le co-presentateur.
Accompagné de son acolyte Johann Lefèbvre, l'émission devenu une célébration de jeux de mots tordant et référencés, avec rap introductif pour présentation de jeu, ont laissé quelques souvenirs impérissables.


Remercié par Game One en 2006, loin des yeux loin du coeur, comme on dit..
Baste continua de travailler dans l'ombre, au sein du collectif Klub des 7 et des Svinkels, pendant que d'énormes tubes envahissaient les ondes Radio et Télé, ceux de Michael Youn et son groupe de rap parodique, Fatal Bazooka..

Mais pour l'amateur qui tendait correctement l'oreille, persistait une impression de "déjà entendu" dans les paroles, le choix des rimes, l'humour..

ben oui, effectivement, Gerard Baste avait co-écrit (je serais tenté de dire "écrit" complétement, mais je ne voudrais pas qu'on m'accuse d'être trop zélé) les paroles de "Fous ta Cagoule" et de "Mauvaise Foi Nocture".

Cependant à ce jour, seul Michael Youn, Vincent Desagnat et Benjamin Morgaine sont crédités pour les titres.
Pendant que Baste (les Svinkels ou son collectif Klub) continuent de rester invisible pour les médias.
il faut croire que leurs images est bien moins sympathique que celle de Youn, admettons..

Le viol flagrant viendra de cette autre groupe fictif, Punition Kolective :




Assez amusant de lire dans nombreux commentaires sous les vidéos, qu'à côté des 2 zouaves compères de Cauet (Cartman et Mikos) Johann Lefebvre apparait comme le guest, ou pour les plus attentif  "que c'était gars qui presentait Level One", au moins..
Mais une fois de plus, Cartman et Miko seront sous les feux de la rampe, comme créateurs de la chanson..
En grattant on y retrouvera même "Karima Charni" une ex Star Académicienne au crédit..
Nul ne fera référence au sketch, qui pour sur, est à l'origine de cette parodie, pourtant voici la preuve que Johann et Gégé en partie, furent les créateurs en 2006 :



Wé c'est moche..  de voir tant de comiques glorifiés sur des textes qu'ils n'ont pas écrit, pendant que de vrais albums de celui qui les inventent ne dépasse jamais les frontieres du bouche à oreilles.

C'est donc une joie d'avoir retrouvé Gerard Baste sur Nolife , en invité dans quelques épisodes de Nerdz, ainsi que dans l'émission J'irais loler sur Vos Tombes.

Enfin en 2010, il a retrouvé son fidele compagnon Johann pour présenter Gameology sur Gong, et Depuis début 2011, toujours ensemble sur Direct 8 pour le Morning Star.

Un hommage a ce Geek à Moustache, en espérant qu'un jour on rende à Gérard ce qui est à Gérard..
une reconnaissance minimum pour ses albums de Rap et son attitude marginale qui lui a valu de se faire snober par les grosses maison de disque depuis toujours..

Comme il disait dans une de ses chansons :

"j'men fout, j'saute comme Donkey Kong,
je ne serais jamais comme quiconque,
car j'ai réveillé le punk !"

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Linsky, restera Rock n’ Roll dans l’âme jusqu’à c'qu'il clamse - dans En passant..
commenter cet article

commentaires

niocman 02/08/2011 11:48


Ya aussi "la mongolienne" faite par les svink pour la bande à Youn qui est énorme :
http://www.youtube.com/watch?v=5b-__i7V1t4


Heko 30/07/2011 00:49


grand fan des svinkels et de gégé que je suis, je tiens quand même à dire que ntm reste le meilleur groupe de rap français...vous auriez pût quand même citer la fouine, booba et le reste de la
merde qui passe sur skyrock au lieu de citer ntm quand vous parlez de rap pourri...


Linsky 30/07/2011 14:47



ce n'etait pas un article sur le rap Francais, c'en etait un sur Gerard Baste.


le groupe NTM n'a jamais touché ma fibre culturelle, ils ne parlent pas de ce que je connais, ils ne réferencent pas les médias qui m'interessent, et leurs paroles ne sont pas emprunt de second
degrés..


je ne suis pas interessé par les dualités les rappeurs, que ce soit Booba, NTM ou autre comme la Fouine..


en d'autre termes je m'en cogne completement.


mon article etait un hommage à un personnage qui, à mon humble avis, n'est pas comparable aux rappeure dont tu parles.


le jour ou Joey Starr parlera de Jeux Vidéo, de Cinema, avec passions, humour et en connaissance de cause, en plus de faire une musique inspirante, wé on en reparlera..


et là peut etre oui, j'en ferais quelques lignes sur ce blog. en attendant ce n'est pas le cas. Donc je le repete, j'en ai rien à carrer de ces histoires "de meilleur groupe de rap", de Skyrock
et du débat du rap en général.



BTSNPRS 29/07/2011 23:30


C'est peut être pas un mal ! Car dans tout ça, Prince G. arrive quand même à faire sa croute en arrivant jusqu'à DirectStar, et s'il reste "inconnu", il ne l'est pas pour nous son public qui le
connait et le suit pour de vrai, pas comme un énième autre chanteur.

Prince G. c'est du naturel et on voudrait le garder pour nous afin d'éviter qu'il change. Bérard Geaste doit rester le même gars que j'avais croisé à Pyramides et qui m'avait parlé le plus
naturellement possible, sans prétention, avec le welsh sur le coeur !!


Gérard Baste 29/07/2011 23:01


Merci mec ça fait plaisir! je le partage... à bientot!