Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 17:18

ça fait un bout de temps que me trotte l'envie de parler de la surprise qu'est Blindness.



passé quasiment inaperçu..  j'avoue aussi ma peur de ne pas reussir à expliquer la force de cette oeuvre tres particuliere.
c'est d'un jet que je m'y laisse aller, en prevenant tout de même d'avance que la lenteur du metrage en fera decrocher plus d'un.. malheureusement.

un voiture à l'arrêt devant un feu passant au vert, les klaxons s'affolent mais la voiture ne bouge toujours pas, un homme vient soudainement de devenir aveugle.
la lumiere amplifié et les sons trop present nous font prendre conscience que c'est le "mal" du film.
un 1er cas de cecité spontanée qui semble s'etendre comme une maladie contagieuse.
qu'est ce que c'est ? d'ou est ce que ça vient ?
peut importe, les autorités auront vite fait de les mettre en quarantaine dans des dortoirs d'hopital anbandonnés, surveillé par des miradors afin que personne ne s'echappe.
parmi ces aveugles livres à eux mêmes, seule une femme ayant encore la vue s'est laissé enfermer volontairement pour ne pas laissé son mari.
au fil des jours c'est de par ses yeux que nous verrons les dortoirs s'emplirent d'excrements et la dignité se perdre pour laisser place à la barbarie.

[Spoiler]
assistant aux actes tyranniques, de violence et même de viol, la "voyante" ne peux plus faire preuve de passivité..
le vent de revolte de son dortoir souffle car elle est par defaut la guide d'une humanité plongé dans l'obscurité.


dans la 2 eme partie, au vu du chaos total (hors de cette hopital abandonné) il vient à l'idée que la maladie "blanche" se soit peut etre propagé parce que les Hommes ne voyaient plus vraiment les choses importante dans la vie.

neanmoins, cette femme supportant tout le fardeau d'une humanité sur le declin et n'ayant pas perdu la vue pour on ne sait quelle raison, semble etre leurs anges gardiens..

et peut etre aussi l'antidote.

(ce n'est bien sur, que ma propre extrapolation de cette fable.)  

[fin du Spoiler]

 


le film peut sembler se subir, surement un choix en correlation avec l'heroïne qui endure elle même une souffrance peu commune. 

wé pas facile de parler de Blindness et de tout ce qu'il y a dedans..
lent sombre mais bien à propos il laisse une marque particuliere, il faut le voir pour savoir..

quoiqu'il en soit, j'ai beaucoup aimé,

Partager cet article

Repost 0
Published by Linsky, qui conseille toujours des films bizarre.. mais bien - dans Pas de PopCorn pendant la seance !
commenter cet article

commentaires

Tomoyo 17/10/2010 23:28


Héhé, ça fera 50 € ou une visite gratuite sur mon blog huhu

(non mais pour de vrai, va à la bibli et récupère le bouquin)


Linsky 18/10/2010 23:04



je vais faire ça, je suis intrigué.
(cool t'as repris ton blog, je vais voir les miseres que tu as prevu pour "Elle".)



Petitgoth 17/10/2010 19:56


Et bien c'était suffisant pour me donner envie de le voir...Et voilà encore un commentaire qui ne sert pas a enrichir le sujet, juste à l'édulcorer ^^


Linsky 17/10/2010 23:19



dis donc toi, va falloir que je te parle mais chuut. ^^


(wé là pour le coup, ça parit hors sujet aussi, mais finalement ça a un rapport avec la peur de ne pas voir. :D)



Tomoyo 17/10/2010 19:55


Ce film est un chef d'oeuvre.

Le livre l'est tout autant (auteur José Saramago). Ecrit entièrement sans ponctuation (c'est l'auteur qui aime, enfin qui aimait ça).

Les acteurs sont brillants, et on vit réellement avec eux l'horreur de cette quarantaine.

Ca me donne envie de le revoir tiens...


Linsky 17/10/2010 23:21



yeah, j'avais même pas pensé à lire le bouquin, Tomo tu es en quelque sorte ma guide aussi. ^^