Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 16:47

Tout adorateurs de Mecha que je suis a subi l'influence de la saga Macross (connu sous nos contrées par le nom de Robotech), ou de celle de Mobile Suit Gundam, qui elle, malheureusement n'a jamais vu le jour dans notre paysage audiovisuel, à l'epoque...

Des séries traitant de guerres politisés à bord d'immenses machines humanoïdes, du space opera qui ouvrait de nouvelle frontières vers l'infini et au delà. ^^

En 1995, Square Enix donna naissance à une série de tactical RPG nommé Front Mission.

Basé sur la même thématique de futur dystopique, de conflits politique et armés, les joueurs se retrouvaient au commande des fameux Mechas entièrement personnalisable (de sa moindre armes à sa couleur), se battant dans les lieux géographiques terriens modifiés par absorption de diverses nations ou corporations.

Un univers fouillé et suffisamment complexe pour se faire connaitre grace à un public de fan, et qui se scinda en plusieurs épisodes :

- Front Mission (Super Nintendo 1995, WonderSwan Color 2000, PlayStation 2003, Nintendo DS 2007)
- Front Mission 2 (PlayStation 1997)
- Front Mission 3 (PlayStation 1999)
- Front Mission 4 (PlayStation 2 2003)
- Front Mission 5 : Scars of the War (PlayStation 2 2005)
Dont un MMORPG Front Mission Online sorti en 2005.  

Ce fut aussi sujet à quelques spin-off :

- Front Mission Gun Hazard (Super Nintendo, 1996)
- Front Mission Alternative (PlayStation, 1997)
 

Un lien de parenté qui me fait glisser vers une série de jeu beaucoup moins connu et pourtant qui mérite de rester dans les annales.
Jouissant d'un gameplay différent car basé sur l'action/plate forme et sur la gestion de son armement upgradable.
la série des Assault Suits contenant les épisodes :

- Assault Suit Leynos (Sega Genesis 1990)
- Assault Suits Leynos II (Sega Saturn 1997)
- Assault Suits Valken II (PlayStation 1999)
 

Mais l'épisode qui m'a particulierement touché et auquel je voudrais rendre un hommage (et vous donner l'envie de vous y essayer) est..

Assault Suit Valken aka Cybernator (Super Nes 1993)
 
 

 

En 2065 la guerre pour des ressources rares font rage et c'est au dessus de notre belle planete bleue que des armadas s'échangent des tirs..
Suite à un court briefing et lors de l'atterrissage kamikaze de votre vaisseau mère afin de vous créer une infime breche dans les entrailles de la station de controle ennemi, vous comprendrez toute l'importance de votre mission..  

Manette en main, à cette instant vous sentirez tout le poids et l'inertie de votre machine, participant grandement à une immersion soutenu par un controle/gameplay on ne peux plus intuitif.
Chaque saut pouvant etre prolongé par vos réacteurs dorsaux, un bouclier utilisable à volonté, un "dash" permettant un deplacement rapide pour des situations d'urgences et un tir optimal dans toute les directions (à 360°), qui est l'une des subtilités du jeu car upgradable et interchangeable avec d'autres armes.
 
Une 1ere mission qui ouvre des perspectives sous pesanteur, porté par la fluidité de votre machine et des niveaux de détails minutieux, parmi les exemples, vous verrez vos impacts de balles restant sur les décors, souffles des réacteurs soulevant des poussières sur le sol, entre autres..

.
La seconde missions vous emportera dans un shoot'em up nerveux à travers un champs d'astéroïde pour atterrir sur les fondations d'une base..
Bref, chacune des missions (7 au total) constituent une aventure riche en action et dans une continuité scénaristique logique, un "run and gun" parfait, en somme.

Et si transi par les tirs et les explosions, une nostalgie vous etreint soudainement en pensant au devenir de cette bonne vieille planete qui est la votre, pas d'inquiétude, vous la reverrez, si bien sur vous survivez au frottements atmosphérique pendant votre terrible descente..

Car c'est ici même, dans ces cités dévastés de notre propre planete, que la source de cette guerre à pris forme, et c'est ici qu'elle prendra surement fin..

D'ailleurs, il est à noter que le version U.S fut totalement amputé d'une séquence ô combien importante scenaristiquement, celle du suicide de l'homme d'état se retrouvant enfin face au joueur..
 
 

Assault Suit Valken fut une claque technique sur Super Nes par son background fourni, son design somptueux, ses niveaux incroyablement diversifiés et son gameplay jouissif.
Certes, de nos jour un jeu de cette acabit et de cette époque semblerait avoir une petite durée de vie pour le joueur moyen..
Néanmoins avec 2 fins de jeu, quelques petits secrets (comme pour avoir le Napalm), un replay value enorme grace à une difficulté suffisamment élevé et une jouabilité subtile (le lock de position de tir en apesanteur) touchant la perfection.

 

 

Je ne peux que conseiller à tout ceux qui ne l'auraient jamais essayé de ne pas hésiter, ne serait ce que pour découvrir cette série méconnu, ou du moins cette épisode spécifique, et peut etre de se faire happer par son univers vacillant entre pesanteur et apesanteur.

Au pire si les graphisme 16 bits vous font un peur, il y doit bien y avoir remake sur PS2 (2005) qui traine encore sur quelques étagères de (très) bon magasins.

Que ce soit sur super Nes ou PS2, je ne vous cache pas que ce sera dur à trouver, tres dur.. Ce qui est fort dommage mais logique pour une telle pépite..  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Petitgoth 13/06/2010 22:45


J'oubliais, malgré tout on va dire que les titres qui faisaient figure de proue à lépoque et encore maintenant, les probotector et turrican...Non? (pour les run and gun of course)
Attention je ne dis qu'ils sont mieux que ceux que tu viens de citer, mais juste du côté "popularité"...?


Linsk 13/06/2010 23:16



ils sont tres different malgré le principe..


ils restent beaucoup plus orienté "action à 100 à l'heure par le respawn des ennemis" et surtout par leur ambiance..


(attention je les aime aussi mais c'est pas comparable à vrai dire.)


 


sincerement je pense que c'est qu'en l'essayant qu'on peut comprendre ce que je voudrais dire au niveau gameplay/ambiance et depaysement total par les niveaux toussa. ^^


(allez hop, sois curieux !)


 


Edit :


et non, Gilles ne vend pas de telles vieilleries mais j'espere pour ses fesses qu'il y a déjà gouté/joué, sinon je lui salirais son beaux magasin en jetant des papiers tout plein par terre
en guise de protestation.



Petitgoth 13/06/2010 22:43


Ca veut que même chez Gilles tu n'as pas mis la main dessus? ^^