Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 21:04
YAAAAAH !! KYAAAAIE !!


Wé je suis comme ça moi, j'ai été élevé au film d'action alors j'ai du sang de Karateka qui coule dans mes veines.
c'est l'occasion de parler non pas de mes origines Ninjaesque, mais de ces monuments et icônes du Cinema d'action..
Mais pas de n'importe lequel hein, je vous vois venir, ce sera peau de zizette pour les fans de Jean Claude et pas de Chuck Norris non plus, tsh tsh !


D'ailleurs quelle belle transition pour démarrer cette article sur celui qui lui mis le pied à l'étrier.
Car je vais parler de ceux qui ont mérité d'entrer dans la légende pour les diverses raisons que sont le chamboulement novateur, artistique ou simplement par leurs charisme diabolique..
Les plus vieux entendront avant tout les cris provocateur et evocateur de Bruce Lee, qui siffleront à leurs oreilles..
Découvert par le grand public dans les années 60 grace à la série le Frelon Vert, et en 4 films et demi :   

Big Boss, la Fureur de Vaincre, la Fureur du Dragon, Operation Dragon et le  Jeu de la Mort.


Le Petit Dragon a marqué plus d'une génération, dans l'industrie du Cinéma, qui a tenté de le singer moult fois, ou a tenté de rendre hommage aux spécifités de son art, de ses tics et gimmicks..
Il en est de même dans l'industrie du Jeu Vidéo :

Petit Dragon de Pixel


Le plébiscite pour ce genre de personnage et au final trés logique.
Par exemple le "Jeet Kune Do" était un nouveau style dérivé de plusieurs art martiaux, et surtout il était symbolisé par un petit homme félin aussi rapide que sec dans la façon de l'exposer..
Entre autre par ses chorégraphies, ses combats dynamique, brut, et finalement moins scolaire que ceux que nous avions l'habitude de voir.


Car celui qui n'a jamais joui en ayant vu un de ses coups porté dans un cri aigu vengeur, ne se considère plus digne de lire cette article !

 

Bien que son film postume, le Jeu de la Mort, fut la plus grosse escroquerie visible, récupérant des plans de films précédant (un procédé nommé "Stock Shot"), il nous gratifiait de ses dernières séquences tournés qui devenaient soudainement mythique face à l'atrocité de l'histoire et de son découpage insultant.
Il n'est donc pas étonnant que certains réalisateurs comme Tarantino ai voulu rendre de vibrant hommage, usant simplement du costume devenu iconique.


Ou que Stephen Chow, fasse ressusciter Bruce Lee en goal dans Shaolin Soccer.


Le combat contre Kareem Abdul-Jabbar n'a d'ailleurs pas non plus laissé indifférent les 2 troublions que sont Eric et Ramzy, y faisant un hommage parodique dans leur film la Tour Montparnasse Infernale.



On apprécie ou pas mais on ne pourra pas dire que les fans soient avares en hommages, étant donné que Jackie Chan lui même tournera pour la pas très glorieuse adaptation de Niki Larson/City Hunter, une séquence de combat dans un cinéma qui diffuse le combat suscité du Jeux de la Mort..
Le clin d'oeil ultime.

 

Mort à 32 ans, les diverses rumeurs du comment, laisse encore planer des mystères qui entretiennent son mythe.
tout comme celle de la mort de son fils Brandon qui démarrait lui aussi une bel carrière.
(En sideckick de Lungdren dans Les Griffes du Dragon Rouge, puis dans Rapid Fire et The Crow..)
Néanmoins, l'esprit du Petit Dragon  flotte encore, et qui mieux que quelques fans pour nous rappeler qu'il est "légende".

 


Je ne serais pas en reste pour l'autre personnage ayant tout autant marqué toute l'industrie avec un autre style qui se démarque :
Jackie Chan.

 

Ayant fait un passage éclair dans Opération Dragon, à la même époque, Jackie Chan se veut plus subtil et orienté vers la comédie mélangé à d'impressionnante chorégraphie.
Qui au fil des années se transformeront en de spectaculaire cascades..Vraiment impressionnante.

Aucun doute qu'il fut lui aussi copié mais ne fut jamais égalé, laissant lui aussi tout autant de traces dans les Jeux Videos..
Lei dans Tekken pour ne citer que lui.

Une belle réverence de la part des développeurs, nous permettant au passage d'assouvir les combats fantasmés de Bruce Lee contre Jackie Chan. (Law vs Lei). 

Ceci dit, il est plus complexe de parler de toute la filmographie de Jackie Chan, puisque trés exhaustive déjà, et tant il y a de traumatisme pour le cinéphile (en voyant les successions d'acrobaties stupéfiantes) que pour l'acteur lui même.
A l'instar d'autres acteurs, la magie de ses combats prennent tout leurs sens l'utilisation de l'environnement (chaises, tables, fenêtres, murs, véhicules..)
D'innombrable idées qui ne manquent jamais d'impressionner le spectateurs, pour ma part ça releve parfois purement et simplement du génie.

Je recommande d'ailleurs aux férus de cascades de se procurer le DVD "My Stunt", qui ne paie pas de mine à sa jaquette, mais qui en laissera nombreux sur le carreau.


L'autre particularité de son travail, c'est d'offrir généreusement dans les génériques de ce ses films les images de Bétisiers.
Démontrant autant le travail de fabrication de mise en scène et des chorégraphies, que la résultante spectaculaire de toute ces actions périlleuses.


Ce mec est fou.. ou pas, il est seulement passionné par son Art.
Ce qui explique que certains n'hésitent pas à lui témoigner un respect sans nom, sous forme humoristique :



Des caractéristiques et propos qui relègue un Jet Li au rang de banal acteur d'Art Martiaux.
Il est évidemment agréable à regarder, mais sans réelle spécificité face aux 2 monstres mythiques ayant crée des genre plus qu'identitaire.

Cependant, de nouvelle stars imposant de nouveaux style continue d'émerger..
comme Tony Jaa.

Pratiquant le "Muay Boran" (dérivé de la Boxe Thaïlandaise), gymnaste et chorégraphe.
Ses combats sont brutaux tout en bénéficiant de cascades étourdissante.. Comme si il avait pris comme inspiration le meilleurs des 2 illustres combattant précédemment cités.

 

Et en regardant quelques séquences de ses film, comme Ongbak, on relativise sur ce que pourrait être une vraie adaptation de Jeu Vidéo, par exemple.

(Oh ! Le "Flame Kick" de Fei Long !)


Toutefois Tony Jaa est bien plus silencieux qu'un Bruce Lee, moins dévissé cérebralement qu'un Jackie Chan pour ses cascades..
Et l'on sait que le cinéphile, parfois cruel, s'attache plus aux symbole qu'à l'Art en lui même, alors il est légitime de se demander ce qui restera de son image dans quelques années ?
Ce serait bien dommage et triste qu'un tel athlète se fasse bouder alors que l'industrie du Cinéma fait dans l'avarice sur ce genre de films d'actions pur et décomplexé.
Car je ne suis pas de ceux qui ont aimé Karaté Kid dans leur enfance (bien que Maitre Miyagi me fut sympathique, j'ai toujours eu envie de gifler ce putain de Daniel Larusso), ni de ceux qui encenseront des films promotionnel d'acteurs qui sont dans l'incapacité de lever la jambe (sauf sous fond bleu), si c'est justement le propos de l'oeuvre..

Wé, laissons ce vieux "Walker Ranger machin Texan" ou "Steven Cigale" prendre leurs retraites qu'ils méritent depuis toujours..

Donnez nous des artistes qui sont passionnés au point d'innover, qui savent montrer leur passion et faire leurs métiers de chorégraphe/cascadeur pour que se crée de nouvelles icônes, de nouvelles légendes, de nouveaux hommages et réferences..

Afin qu'un respect eternel leur soit dû.

Partager cet article

Repost 0
Published by Linsky Lee Chan Kwan - dans Pas de PopCorn pendant la seance !
commenter cet article

commentaires

Ray 17/05/2011 20:45


Pour ta culture :

http://www.nanarland.com/Chroniques/Main.php?id_film=ninjafinalduel

Note que Jackie Chan l'avait quand même décrit dans un article (que je ne retrouve malheureusement plus) comme une référence pour ses chorégraphie).

Bon sinon le vrai objet de ce message et de savoir si tu a checker ta boite E-Mail (question que tu mette vite en ligne mon nouveau mais pas vraiment article...)


Linsky 18/05/2011 16:39



oui, oui t'inquietes pas, j'ai checker ça. ;)
ça ne tardera pas.


 


 



Ray 16/05/2011 21:45


De bon souvenir, même si je suis plus Jackie Chan que Lee (manque d'humour dans ses histoires tout bétement). Je reste fan des police story et de contre attaque entre autre pour les cascades de
malades (fait par le bonhomme bien évidemment) qu'il y a dans ses films.

C'est vrai que ça manque maintenant on préfère faire faire les choré par des acteurs digitalisés. Si ça permet de faire des truc de fou, on perd tout l'intérêt de la performance humaine.

Ca me fait penser que le kitschissime Ninja the final duel avait certains combat très impréssionant au niveau technique (alors que le film est surtout impréssionant au niveau de la nanardise...)


Linsky 17/05/2011 17:46



c'est le cas de nombreux film de série B/Z s'articulant autour des karatéka/ninja..


les scenars sont infames, les acteurs tres mauvais, mais quoi qu'on en dise ils ont souvent le mérite d'etre de vrai artistes pratiquant les arts martiaux ou la cascade.


et qui sont malheureusement dirigé par un putain de mauvais chorégraphe..


 


Gary Daniel en tête..



Titus Pullover 15/05/2011 13:10


En parlant du jeu de la Mort.

Le montage original des scènes de combats tournées par Bruce Lee et tel qu'il l'aurait voulu selon le storyboard, est disponible dans le dernier box collector. (Avec quelques bruitages de résident
evil ^^, et une musique qui apporte énormément et qui donne corps à ce "bout" de film)

Non seulement dans le film "arnaque" il manque un combat, mais en plus certaines scènes sont montées dans le désordre ou tout bonnement supprimées.
Si bien qu'au final sur ce film il ne reste plus qu'un pauvre 15 minutes de rush sur les 40 laissés par Bruce Lee. Du grand n'importe quoi.

Ce montage respectant le souhait original il exprime à lui seul la vision et la philosophie de vie de ce modèle pour des générations.
A voir absolument pour ceux qui attachent une importance à ce que Bruce Lee a laissé au monde du cinéma et à la philosophie des arts martiaux.


Linsky 15/05/2011 23:52



d'ailleurs dans les rush inédit, on y decouvrait aussi un aspect "chelou fantastique" dans le personnage de Kareem-Abdul Jabar qui semblait être une sorte de Vampire..


d'où ses lunettes de soleil, de son aveuglement/peur de la lumiere et surtout de ses yeux.. rouge avec un iris en losange.

Bruce Lee a peut etre voulu faire un film se rapprochant du traditionnalisme HK avec son lot de Fantôme et autres démons, mais on ne le saura jamais. ^^



Azriel 06/05/2011 16:22


Oh, ou alors j'avais lu en diagonale et Law = Lee et Lei = Chan.

Dans ce cas je retire ma plainte !


Linsky 06/05/2011 19:18



en plus tu n'as pas cliqué sur le lien "Petit Dragon de Pixel" dans lequel je montre les differentes réferences à Bruce.


(sans compter que je précise que grace à cette superbe insertion de Lei dans Tekken, on peut enfin se faire le combat fantasmé d'un Bruce Lee/ Jackie Chan.)


c'est pas joli, wé, ça mérite que je te ban.. ah non je peux pas. :D


 


 



Azriel 06/05/2011 16:21


Comment tu peux penser à Lei, alors que Forest/Marshall Law est quand même beaucoup plus proche :x

D'ailleurs, le costume 3 de Forest Law dans Tekken 3 http://www.tekkenpedia.com/wiki/File:Forest_Law_-_Player_Three_Costume_-_Tekken_3.jpg encore le même costume !