Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 19:52
La nostalgie.. Ah la nostalgie..
Quel idiotie.
Un sentiment capable de faire ignorer la nullité d'un concept, de donner une vision biaisé de programmes et faisant passer du caca pour du caviar sous pretexte que ça rappelle un contexte agreable (celle de l'enfance/adolescence)..

Il est l'heure de dire des verités car j'ai souffert de voir des programmes totalement aberrant s'installer au milieux de programmes familiaux. de la fausse naïveté proposé pour creer une curiosité libidineuse.
Eh ! Depuis tant d'années que je veux parler des series AB et de Pierre Azoulay (aka Jean François Pourri Porry), je ne vais pas prendre de gant..
(Ceci dit, je vais prendre mon pied à la place.)


Mais quel etait son but inavoué ?

En demarrant la carrière de Dorothéé (oooooh.. *nostalgie des lecteurs*), il avait surement envie de donner un peu de joie et de divertissement à notre belle jeunesse, admettons que ce soit vrai lors des 1eres années, n'a t'il pas ensuite sciemment crée des ignoblités emplit de stéréotypes et de messages douteux que sont toutes ses sitcoms ?

A qui s'adressait donc ces series ?
Tout le monde repondra :
Aux enfants..
Mais bizarrement j'en ai toujours douté, par le trop plein de decalages instaurés via des personnages faisant autant de sous entendu, et à peine obsedé par la coquinette en jupe à peine plus basse que le niveau de la culotte.

Tiens, prenons Salut Les Musclées, par exemple..

Outre la promotion de ce groupe qui laissaient quelques allusions polissonne comme pour leur "Merguez Party" (que les gens nommeront "chansons populaire"), cette serie etait totalement à propos sur l'histoire fictionnelle de 4 celibataires en quête de la gourgandine obligatoirement très decolleté, courte vetue, et legerement conne.
Les quiproquos allait bon train, le tout subtilement (laule) camouflé dans un humour tres enfantin.
A moins d'etre innocent comme l'agneau venant de naitre, même un enfant avait du mal à ne pas voir la supercherie..
(Et les culottes aussi, du coup.)

Naïve ou hysterique (Valeriane) le casting feminin n'etait pas vraiment une ôde à l'acteur studio, mais plutôt une selection de celle qui les gros tétons ou les plus belles cuisses, bref si on ne nageait pas dans le sexisme, on s'y noyait carrément.

Quand à la série, Le Miel et les Abeilles, elle donnait l'impression d'inverser le traitement, faisant des femmes des dominatrices..

Ainsi, Mallaury Natouftaf devenait l'egerie d'un groupe de garçon (tous bien idiot bien sur, et tous à sa botte), et ce fut bien difficile de ne pas voir en elle toute le cliché de la superficialité et de la concupiscence dont seul Azoulay a la recette...


Tout aussi difficile de savoir si le personnage de Giant Coocoo (Desiré Bastarieaud) n'etait pas là pour seulement faire rire à ses depend, la faute à des lignes de dialogues aussi horrible qu'insipide..

Une fois de plus, on aurait dit qu'Azoulay se complaisait dans une provocation visée mais pour quel public ? A ce jour je ne saurait toujours pas dire..
Trop bête pour des adultes, trop vicieux pour des enfants, au pire l'adolescent plein de foutres et d'hormones y trouvait surement son compte, subissant tout de même les affres d'une narration au ras des paquerettes..
Quoique pour les ados..

Et ce n'est pas la "non culotte" de Mallaury Natouftaf lors de sa prestation au Jacky Show, qui me fera penser l'inverse même si ce n'etait pas soit disant orchestré de sa part (laule)..

Avec Les Filles d'à Côté, on prend le même fil rouge et on recommence..
3 femmes celibataires pour 2 voisins, de la fausse romance mievre, des personnages caricaturaux, des sous entendu pour de la sexualité latente dans toutes les situations possibles..

Le WTF habituel des series apparait ici sous les traits de Gerard Vives, incarnant un jovial homosexuel bodybuildé hypersteréotypé.
(Il faut tout de même l'avouer, ce fut sans doute le melleur comedien jamais eu dans la belle famille d'AB, et je le dis sans ironie aucune.. Le gars est vraiment bon.)

Néanmoins, une fois de plus l'hypocrisie effarante est mise à jour, lors de ces fameux dialogues dans lequel Gerard parlant de son animal de compagnie, s'efforcera le plus souvent possible de placer quelques :
"holala ma chatte a un probleme..", "ma chatte est malade..","ma chatte par, ma chatte çi par là.."..
Le tout ponctué par de grossier rires enregistrés..
Des rires à ce moment precis pour signifier que le mot "chatte" venant de la part d'un homosexuel tres manieré laisseront forcement trainer l'allusion ambiguë.
Humour niveau CE1, hein.

Bref, le groupe AB n'a jamais hesité à se vulgariser à outrance.
Peut etre etait ce une façon de creer les buzz, de rattrapper un audimat fuyant par l'abscence des fameux dessins animés qui ont fait leurs succés, ou de se mettre plus en avant qu'ils ne devraient être, quitte à agresser directement les concurrents en tentant de les faire passer pour des imbeciles heureux, alors qu'en une fraction de seconde/image il n'est pas difficile de constater qui l'etaient réellement.

Au hasard, l'émission Marotte et Charlie (Jacky et Pat).
Sans oublier bien sur, de faire chanter par leurs stars "l'amour et l'amitié" en parrallele.

Des exemples parmi tant d'autres..
Non, AB production ne mérite pas un élan de nostalgie de notre part, et encore moins un regard approbateur parce qu'ils nous ont fait decouvrir des animées plus souvent devenu culte pour leurs traductions risible, que pour leur veritable sens creatif et artistique.
Ils ne meritent pas non plus d'envahir la télé en creant des chaines à tour de bras (comme IDF1) pour diluer leurs 40 000 programmes achetés au gré de la tendance et de leur mauvais gout (le Jerry Springer Show entre autres), ni d'avoir autant le pouvoir economique de créer des groupes pour etendre sa toile de caca à l'infini..

Le groupe AB, c'est rapidement devenu la politique du "je te chie dessus sans vergogne" et ça a debuté quand notre jeunesse etait trop emprunt de naïveté pour s'en rendre compte et que les generiques de Dessins Animés nous inculquait déjà la puerilité dans une redondance feignante (Dragon Ball Z Z Z Z z z z z.. l'amoooour et la libertééééé..) crée expressement pour des raisons purement économique,  et par la même occasion, en ne cachant pas son dedain pour le travail des createurs originaux et pour nous..
("oooohlalalalala il m'a fait bobo Mr Larsonnne").

Aujourd'hui ces sitcoms continuent de nous montrer à quel point il etait facile de nous flouer, où de nous charmer plutôt, en faisant des programmes racoleurs et trompeurs pour mieux pouvoir faire un doigt d'honneur aux adultes s'etant insurgé sur la violence des animés..
Mais aussi à nous, pour bien montrer que l'un dans l'autre un enfants boufferait de la merde sans jamais sourciller..
Il n'avait peut etre pas tord sur ce point là, sinon impossible de comprendre comment ce groupe a pu être aussi riche et envahissant de nos jours. 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Linsky, qui reste effaré - dans En passant..
commenter cet article

commentaires

SPGK 09/01/2014 22:40


qu'on aime ou pas dorothée, il ne faut pas oublier qu'elle divertissait notre jeunesse bien avant son club do à TF1 vers la fin des années 80.


ca s'appelait récréA2, et c'etait bien moins niais que club do'. D'ailleurs l'équipe d'origine de cette émission à été laissée de coté lors du transfuge vers TF1 du noyaux dur (Ariane, doro,
jacky, corbier, et patrick simpson-jones).


vous oubliez donc ceux qui n'ont pas voulu les suivres (sentant qu'ils devraient jouer de la niaiserie et jeux débiles) :  William Leymergie, Jean-Jacques Chardeau, Cabu, Isabelle Arrignon, Pierre Jacquemont, Ariane Gil, Jacqueline Vauclair, Jean
Martin, Alain Chaufour, Zabou Breitman, Jean Lacroix, Elfie, Valérie Maurice, Julie Bataille, Véronique Baudoin, Luq Hamet, Marie Dauphin et Charlotte Kady....


Ils ont d'ailleurs pas survecu au rouleau compreseur TF1 (recréA2 essayant de rivaliser avec le restant de l'équipe, face au club Do, le mercredi ayant presque 1 journée entière de prog, contre
une matinée pour récréA2).


La plupart des animes japonais venaient de récréA2 (les mysterieuses cités d'or, goldorak, Candy,albator, cobra,Judo Boy, Lady oscar, l'empire des 5, Sherlock Holmes) et était tout aussi
polémique que Fist of the northstar, saint seiya, et DBZ, en leur temps !


Mais tout ça était contrebalancé par d'autres animes US, et Français, et des émission ou prog de qualités et éducative (mes mains ont la parole, teletactica, la bande à Bédé, et une émission sur
les court métrages animés dont j'ai oublié le nom). Mais bon Jacqueline joubert directrice de la section jeunesse de l'époque sur An,tenne 2, c'est pas Azoulay (qui prefère le profit par
l'abrutissement des jeunes qui acheteront les produits dérivés de ses séries)


Si dorothée et ses potes ont cédés a l'offre au risque de passer pour des faisseurs de têtes vides et abruties (et aux polémique grace à l'ex de notre président normal) c'est que c'était les
directives dicté par le big boss (si joubert aurait été au rennes du club do' cela aurait été bien différent), ont vois ce que cela leur à couté (nombres d'émissions sur ce que sont devenus la
team de sit"connes" AB, le prouvent avec interview des concernés à l'appuis). Retour à l'anonymat, ou déchéance et mal a s'en sortir...


Leur seule solution pour respirer à l'air libre ? retourner dans la gueule du loup ( IDF1, AB1, et suite de sit"conne" version 2013 "20 ans plus tard (avec ce buzz "twist" minable de josé et
nicolas s'etant essayé à l'homosexualité (sous entendu par des dialogues falacieux et ambigus, comme sais si bien le faire azoulay).


Bref, je ne suis pas nostalgique de cette époque et de la recrudescence de sitcom nauséabondes... D'ailleurs NRJ 12 fait encore plus nauséabond, et ils ont surpassés le maitre. Et les spéctateurs
de ces programmes actuels qui sont ils ? les même qui , étant jeunes et perméable aux series AB, de par leur faiblesse d'esprit et de raisonnement ! qui à leur tour devenu adulte, laissent leur
gosse regarder nabila et ses gros tétons dire "allo t'as pas de shampooing, tu va faire un infractus !". Nivellement par le bas, tout ça... 


Merci azoulay d'avoir ouvert la voie à la déchéance intellectuelle !

Indianagilles 03/01/2011 11:50


Y avait quand même de sacrés bombasses dans ces séries. La Virginie de Premier baisers (qui a tourné dans un film d'Agnes Jaoui il y a quelques années quand même, respect), c'était quand même
quelque chose !

A noter que Fabien Remblier (alias Jerome) a écrit un bouquin sur l'univers des séries AB et qu'il n'y va pas avec le dos de la cuillère ! Un ouvrage très intéressant (je te le prèterai si tu veux
;) )


Linsky 03/01/2011 16:52



et au derniere nouvelle Nicolas Puydebat a fait la promo de la suite des series "Les vacances de l'Amour"..


ça se nommera les "Mysteres de l'Amour" et ce sera plus mature.. (Laule ?) ^^


par contre je n'ai pas verifié si c'etait AB qui etait derriere le projet, il me semblerait logique que oui.


 


(et je veux bien que tu me prete le bouquin oui, ça doit faire mal de connaitre les coulisses)



Camille 20/11/2010 15:31


La petite chatte à Gérard s'appelle Danielle. ;)

Sans ironie, je trouve moi aussi qu'il est très bon acteur et on sent bien qu'il en rajoute des caisses et s'amuse comme un petit fou dans son rôle.

Au début de la série, son personnage est en effet très caricatural (la grande folle, un peu peste etc) mais vers la fin des filles d'à côté et surtout dans les nouvelles filles d'à côté (hum), il
devient vraiment très drôle, gentil et naïf même.

... Désolée ^^°, j'ai honte ! XD


Linsky 20/11/2010 21:12



j'ai jamais vu ces dernieres saisons, mais c'est clairement pour lui que je cedais à la curiosité de ces series qui m'horripilait, oui. ^^


il y a peu j'ai decouvert qu'il bossait pour un jeux televisé avec Lagaf', c'est le seul comedien de toute cette epoque qui meritait plus que ça, je trouve.


 



Soru 15/11/2010 05:08


AB Productions, quelle blague! J'ai jamais pu blairer leurs séries (pas plus que leurs productions "musicales" d'ailleurs.)

Sérieux, à l'époque où bon nombre de connaissances d'école/de collège s'extasiaient devant Hélène et les Garçons, je n'arrivais pas à piger le truc. C'était tout simplement chiant, mal joué, pas
drôle, niais, affligeant même (arf les rires rajoutés!). Autant certains DA jap me plaisaient (malgré des VF souvent atroces), autant les séries AB, là non, je peux pas.

Même pas au nom de la nostalgie: vu que je détestais à l'époque, il faudrait que je sois sacrément hypocrite.


Linsky 15/11/2010 18:33



ouf, je commençais à croire que la nostalgie etait predominante, mais non heureusement.


(nous vaincrons !) ^^



Petitgoth 06/11/2010 23:05


Qu'est ce qui était le plus long en nombre d'épisodes :
un combat de chevalier du zodiaque?
un combat de dragonball?
Un match de foot d'olive et tom?

^^


Linsky 08/11/2010 23:23



egalité. :)


 


 



Petitgoth 06/11/2010 22:10


Tu devrais voir si AB n'est pas de mèche avec Endemol...^^


Linsky 06/11/2010 22:55



wé, ils ont tout les 2 des actions dans les petites culottes. ^^




Julius81 03/11/2010 01:02


Idem, je m'intéressais plus aux dessins animés qu'aux présentateurs robotisés...
Cependant j'ajouterai quelque chose en complément de ton article fort bien écrit au demeurant : AB a failli me faire détester l'animation japonaise. Avec les diffusions à outrance de Dragon Ball Z,
série à laquelle je n'ai jamais accroché, et n'accrocherai jamais, j'ai fini par en être dégoûté. Sauf que, en 1997, sur canal Satellite, il y avait une petite chaine que j'aimais bien : C: Bon, on
sait tous ce qu'elle est devenue par la suite et qu'elle a mal tourné, mais elle diffusait déjà des animés : mon salut viendra par les Chroniques de la Guerre de Lodoss , et par Neon Genesis
Evangelion en VOST. Ce sont les deux animés qui m'ont réconcilié avec l'animation japonaise. Comme quoi il n'ya pas que des d;a; dus oleil levant où des métrosexuels aux coiffures d'or improbables
affrontent des ennemis encore plus improbables sur 26 épisodes à la suite...


Tomoyo 31/10/2010 21:04


t'es vache quand même (surtout avec Pas de pitié pour les croissants)


Linsky 01/11/2010 00:03



bah.. tu sais quand j'etais môme, même pas de pitié pour les croissant me semblait etre un outil promotionnel sous couvert de vanne pas drole (puerile souvent, regressive tout le temps).


 


la sale impression qu'on me prefere pour un debile mental alors que j'avais à peine 8 ans. ^^
(et puis je l'avoue, je n'ai jamais aimé Dorothée et ses acolytes, faut dire la verité, c'est seulement les dessins animés qui m'interessait)